Envie de participer ?
Les principales mutations dans le Finistère
Le Télégramme 2 Juillet
Après deux saisons tronquées où il évoluait à Cesson, Dorian Quentel revient à Fouesnant. (Photo archives Matt Brown)
À l’instar du mercato 2019-2020, l’intersaison des pongistes finistériens s’annonce relativement stable. Avec un total de 32 mutations (contre 40 la saison dernière), les clubs devraient repartir sur des effectifs semblables, à moins que la période de covid-19 ne laisse des traces à la reprise...Lire la suite sur www.letelegramme.fr
Abonne-toi !
Facebook
Twitter
Youtube
 

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.